Atelier de formation des para-juristes

L’association AV-Jeunes, dans sa politique de renforcement de capacités et de formation des acteurs sociaux impliqués dans la lutte contre le VIH/Sida et la promotion du genre, organise un atelier de formation des para-juristes. Cet atelier s’inscrit dans la vision du nouveau Plan Stratégique National (PSN) 2012-2015 du CNLS et dans le cadre de la campagne mondiale des 16 jours d’activismes contre les violences à l’égard des femmes.​

En rappel, AV-Jeunes avait tenue à Lomé du 22 au 25 octobre et 12 au 15 novembre 2012, un atelier de renforcement de capacités des organisations de la société civile sur la Santé Sexuelle et de la Reproduction et les Violences faites aux femmes et aux jeunes filles. Au total, 43 jeunes hommes et femmes de 31 organisations dont le SP/CNLS, la Radio Cosmos de Sotouboua et l’Université de Lomé ont pris part à cette formation.


Les formateurs de ces ateliers sont venus des institutions telles que le HCDH, SP/CNLS, GF2D, WILDAF/Togo, MMFT, ARC-EN-CIEL, AV-Jeunes et UNAM. En vue de corroborer ces acquis, de mener une lutte efficace et collective contre la discrimination et la discrimination dont l’objet les PVVIH et toute autre femme et de renforcer l’action des organisations de la société civile, la formation des para-juristes vient à point nommé.


Ce pendant, 30 participants sont attendus à cette formation.

 

Objectifs
Objectif général
L’objectif de cette formation est de doter les organisations de la société civile togolaise impliquée dans la riposte au VIH/Sida des para-juristes en vue d’une lutte efficace et collective contre la stigmatisation, la discrimination et toutes autres formes de violences à l’égard de la femme.

Objectifs spécifiques
1. Renforcer les capacités des participants sur les textes législatifs et règlementaires (droit de l’enfant, droit de la femme, droit de l’homme, Loi N°2010-018 modifiant la Loi N°2005-012 portant protection de personnes en matière du VIH, etc.) ;
2. Outiller les participants pour un appui conseil juridique aux femmes victimes de toutes sortes de violences ;
3. Renforcer les capacités des participants sur la prévention et la gestion des conflits ;
4. Renforcer les capacités des participants en technique de communication et d’animation;
5. Faire un plaidoyer en vue de l’étude et l’adoption de la proposition de Loi portant prévention et répression des violences faites aux femmes et aux jeunes filles.


Résultats Attendus

1. Renforcement de capacités des participants sur les textes législatifs et règlementaires (droit de l’enfant, droit de la femme, droit de l’homme, Loi N°2010-018 modifiant la Loi N°2005-012 portant protection de personnes en matière du VI, etc.) ;
2. Outillage des participants pour un appui conseil juridique aux femmes victimes de toutes sortes de violences ;
3. Renforcement des capacités des participants sur la prévention et la gestion des conflits ;
4. Renforcement des capacités des participants en technique de communication et d’animation ;
5. Plaidoyer en vue de l’étude et l’adoption de la proposition de Loi portant prévention et répression des violences faites aux femmes et aux jeunes filles.

Les Modules
Les modules à développer au cours de la formation sont :
1. Thèmes juridiques de base :
a) L’accès à la justice et à l’administration,
b) Les droits de la femme,
c) Les droits de l’enfant,
d) Les droits de l’homme,
e) L’état civil,
f) La prévention et le règlement des conflits,
g) Le droit à l’héritage.


2. Techniques de communication et d’animation

Participants
La participation à l’atelier de formation est exclusivement réservée à tous ceux qui ont participé à l’une des sessions de renforcement de capacités organisée par AV-Jeunes sur la Santé Sexuelle et de la Reproduction et les Violences Basées sur le Genre. Au cas contraire, le participant doit démontrer son expérience en matière de la Santé Sexuelle et de la Reproduction et les Violences Basées sur le Genre en fournissant une attestation en la matière.

 

Frais d’inscription
Ils s’élèvent à Dix Mille (10.000) Francs CFA, donnant droit à deux pauses-café par jour, aux déjeuners, au kit de la formation, aux documents de la formation, au tee-shirt de la campagne des 16 jours et à l’attestation de participation.